Pour un groupe de musique, faire quelques concerts dans les bars autour de chez lui est assez aisé. Mais dès qu’il veut grandir et tendre vers la professionnalisation, les choses se compliquent. C’est là que peut intervenir le Tremplin des 3 Scènes du Nord du département, avec son accompagnement personnalisé.
Les 3 Scènes et les groupes de musique locaux, c’est une histoire d’amour qui dure depuis un petit moment déjà. Les scènes découvertes de Musical’été ont été créées spécialement pour eux. Tout comme le festival Eclectik Rock, qui a d’ailleurs entamé sa 12e édition hier soir, à Vitry-le-François. Mais ces deux événements se “contentent” de leur proposer une date de concert. Alors l’Agglo, en charge de la culture, a décidé d’aller plus loin en créant le Tremplin. «Il s’agit d’accompagner les groupes vers la professionnalisation», explique Ilona Pietrzok, directrice culturelle de l’Agglo. «Il y a toujours un moment où les groupes stagnent dans leur développement. Ils ont déjà joué dans les bars, mais peinent à trouver des dates plus importantes. On les attrape dans cette période charnière où ils ont besoin d’un petit de coup de pouce. D’autres structures le font, mais notre force, à Saint-Dizier, c’est la personnalisation du suivi. Tous les groupes n’ont pas les mêmes besoins, donc nous nous adaptons à eux.»
Accompagnés durant 18 mois
Pour cette deuxième édition, cinq groupes de tout le Grand Est ont été retenus : Amadeus, Stone Weather, Kissamile, My Perfect Alien et Red House (qui ont finalement choisi de faire une pause et de suspendre l’accompagnement). «Stéphane Poirier, qui est professeur de musiques actuelles au Conservatoire, est chargé du suivi de l’accompagnement. Au début de la période d’accompagnement, qui dure 18 mois, il participe à la définition des besoins du groupe et leur propose ensuite le suivi adapté», détaille Ilona Pietrzok. Les groupes peuvent ainsi bénéficier du studio d’enregistrement des Fuseaux et d’une diffusion élargie, notamment sur les scènes découvertes ou la Fête de la Musique. «On leur propose aussi notre réseau. Les scènes découvertes font partie de la communication de Musical’été, donc elles offrent une grande visibilité aux artistes locaux», cite par exemple la directrice culturelle. Des ateliers animés par des intervenants extérieurs leur sont également proposés.
Nouvel appel à candidatures dans un an
Des ateliers avec lesquels les 3 Scènes entendent bien devenir un véritable centre de formation de développement artistique, pour les groupes mais pas seulement. «Récemment, nous avons fait venir l’Agence culturelle d’Alsace pour une formation sur la prévention des risques dans le spectacle, destiné aux organisateurs d’événements du milieu théâtral et musical», se réjouit Ilona Pietrzok. «Pour les groupes, nous pouvons aussi faire de l’accompagnement ponctuel, comme nous l’avons fait pour la Roulette Rustre. On leur a mis le studio à disposition pour enregistrer les parties de batterie de leur album.» Car tous n’ont pas forcément accès au Tremplin. «On veut que le groupe sélectionné soit solide et qu’artistiquement, ça tienne la route», souligne Ilona Pietrzok. «Il faut aussi, évidemment, qu’il y ait une envie de développement et de professionnalisation.» Les cinq groupes actuels ont été sélectionnés en décembre dernier. Un nouvel appel à candidatures sera lancé dans un an, à l’occasion du festival Eclectik Rock 2018. Alors si votre groupe peine à décoller, n’hésitez pas ! «Beaucoup de groupes pensent qu’ils n’ont pas le niveau», conclut Ilona Pietrzok. «Mais on est justement là pour les aider à l’atteindre !»
P.-J. P.

La première édition du Tremplin avait permis d’accompagner les groupes Calice et, ici, Sixtine XX. (Photos d’archives P.-J. P.)
Les 3 Scènes mettent à disposition des groupes locaux le matériel professionnel du studio des Fuseaux.