Samedi, quatre groupes se produiront à Nogent pour l’association Kate, qui vient en aide à une petite fille de la cité coutelièreatteinte d’une maladie rare.

Samedi 8 septembre, quatre groupes de musique ont décidé de jouer la solidarité pour venir en aide à l’association nogentaise Kate. Dès 18 h, ces concerts au centre culturel Robert-Henry à Nogent se veulent être accessibles à tous, petits et grands. Entrée libre.
Kate a 9 ans, cette petite fille gentille et joyeuse souffre d’une encéphalopathie épileptique Munc 18. Une maladie très rare dont seulement 22 cas ont été recensés en France en 2015, selon les chiffres de l’association Kate.
Afin d’aider cette petite fille polyhandicapée, à s’épanouir au quotidien, encourager son éveil et son développement, favoriser son intégration et son autonomie, des collègues de travail de la maman de Kate se sont regroupés en association. Tous ont décidé de s’unir pour récolter des dons afin de financer des thérapies non prises en charge par la Sécurité sociale ainsi que les frais de déplacements associés. Aménagement de l’habitat, achat et aménagement d’un véhicule, équipements divers, les besoins financiers sont importants pour accompagner au mieux Kate. Grâce à des marchés, des vide-greniers, des fonds ont déjà permis de financer par exemple des tapis de gym pour aménager la chambre de Kate qui peut désormais bénéficier de kinésithérapie à domicile.
De la musique pour favoriser la réeducation
Samedi 8 septembre, les musiciens ont décidé de s’unir autour du groupe “Déjà 20 h”, à l’origine de ce projet caritatif. «C’est la première fois que nous organisons un concert qui se veut aussi inclusif que festif pour tous. Volontairement nous ouvrons les portes dès 18 h afin que tous les jeunes enfants ou personnes plus fragiles puissent profiter de la soirée» explique Joanna Potter, la présidente de l’association et maman de Kate. «Avec les bénéfices nous souhaiterions financer un déplacement en centre de rééducation spécialisé en Espagne, aucune structure française ne pouvant accompagner Kate».
Dès 18 h 15, la soirée commencera avec le groupe “Déjà 20 h”. Jusqu’à 19 h 15, sept musiciens reviendront de 21 h 15 à 22 h 15. De 19 h 30 à 21 h, les JJM Trio emboîteront le pas avec leurs reprises de chansons françaises. Le groupe musical pop-rock langrois, New Sense prolongera la soirée de 22 h 30 à minuit. Max (alias Maxime Boutsoque) et sa guitare se chargera d’animer cette soirée de soutien qui espère compter sur un public nombreux. Entrée libre dès 18 h. Buvette et restauration sur place.

De notre correspondante Maryline Meunier

Le JJM trio de retour en première partie de soirée.