Tous les quinze jours, Bords 2 Scènes retransmet des concerts en direct sur Youtube depuis la scène de l’Orange bleue, à Vitry-le-François. Un moyen de redonner aux artistes la possibilité de s’exprimer et d’offrir de la musique au public. C’était la huitième “Orangeade”, jeudi 29 avril.
Comme toutes les salles de spectacle, l’Orange bleue a pris de plein fouet les consignes liées à la crise sanitaire : Impossible d’organiser des concerts devant un public. Mais l’équipe de Bord 2 scènes, a trouvé la parade. « L’équipe s’est formée à la vidéo », explique Laurent Sellier, le directeur de Bords 2 scènes, on est une des rares salles à avoir investi dans un équipement complet de retransmission. « On voulait déjà le faire avant le confinement, mais la crise sanitaire a accéléré les choses. » Résultat, un rendez-vous musical tous les quinze jours, les “Orangeades”, diffusé en direct sur Facebook depuis la scène de l’Orange bleue. Hier, c’était la huitième édition avec le groupe Who’s the cuban. Dès le milieu de l’après-midi, tout le staff technique de l’Orange bleue était à pied d’œuvre pour faire les balances et préparer la retransmission via cinq caméras disposées dans toute la salle. La programmation des Orangeades a été montée de toutes pièces. Les dates prévues à l’origine ont été reportées. « On se situe dans une démarche de découverte. Il y a des artistes qui ont besoin de visibilité. Et puis c’est intéressant parce qu’en étant sur Internet, il y a un changement d’échelle qui s’opère», poursuit Laurent Sellier. « On atteint un public qu’on ne touchait pas forcément d’habitude. Et puis ça a permis des rapprochements avec d’autres médias comme FIP qui relaie ce que l’on fait. Ce sont des opportunités que l’on n’avait pas avant. »
« Défendre le “live” »
Et puis cela permet à l’Orange bleue de continuer à accomplir sa mission : « défendre le “live” », et accueillir du public même indirectement puisque le public en question reste dans son salon. Pour les groupes, même si l’exercice de jouer devant une salle où ne se trouvent que les techniciens n’est pas toujours facile, c’est aussi un moyen de se produire de nouveau sur scène dans de vraies conditions de concerts. Pour certains, cela ne s’était pas produit depuis de longs mois. Un vrai soulagement, et une vraie joie de se produire enfin devant un public. Une joie palpable hier, lorsque les premières notes de Who’s the cuban ont retenti. Le groupe avait même préparé une petite surprise pour le public : des morceaux inédits, jamais joués jusque-là, extraits de leur prochain album.
Les Orangeades, c’est terminé. Mais l’Orange bleue ne compte pas s’arrêter là. Si les concerts prévus cet été seront en vrai “live” devant un public, comme l’espère Laurent Sellier, il est prévu de poursuivre les retransmissions lors de la saison prochaine.
Fr. T.

Les “Orangeades” peuvent toutes être revues en replay sur la chaîne Youtube de Bords 2 scènes.

https://youtu.be/tEc8-5k5rGg

En régie, le son du concert est retransmis sur Youtube après avoir été mixé.
Cinq caméras ont filmé le concert.
Le groupe Who’s the cuban se produisait hier à l’Orange bleue sans public et en direct sur Youtube.
Ce n’est pas toujours facile pour les groupes de se produire sans public.