La discothèque idéale de Mansour est moins métissée qu’on aurait pu le penser. Encore que…
mansour
Let It Be – The Beatles (1970). Plus particulièrement “The Long and winding road”, la route longue et sinueuse de Paul McCartney, un classique qui pour moi est une pure merveille !
Set – Youssou N’Dour (1990) J’ai flashé sur cet album en l’écoutant au Sénégal. Il est plein d’énergie, joyeux. J’adore sa polyrythmie.
Ah via musicom – Eric Johnson (1990) Cliffs of dover, un titre inégalable et inoubliable joué par LE guitariste dont je suis fan depuis l’enfance. J’ai même eu le privilège d’avoir reçu un courrier de sa part m’encourageant à poursuivre la guitare lorsque je lui avais remis un morceau de mes enregistrements lors d’un concert. Un grand moment !
Live at Woodstock – Jimi Hendrix (enregistré en 1969 sorti en 1999) Je suis fasciné par ses impros. Corps et guitare ne font plus qu’un. Les cordes se fondent dans le guitariste… ou l’inverse.
Le temps ne fait rien à l’affaire – Georges Brassens (1961)J’aime beaucoup l’émotion que dégageait Brassens à travers ses morceaux. J’affectionne particulièrement Dans l’eau de la Claire Fontaine .