Maurice Vander, monstre sacré du jazz, s’est éteint à Paris jeudi 16 février. Il a été l’alter-égo musical de Claude Nougaro durant de longues années.
Musicien génial, Maurice Vander était resté dans l’ombre du grand Claude. L’artiste toulousain lui doit les musiques de ses plus grands succès dont Le coq et la pendule (vidéo de l’entretien de Maurice Vander, accordé à France 3, ci-dessous).
Fils d’accordéoniste, natif de Vitry-sur-Seine, Vander a débuté le piano à 8 ans. C’est son frère, Freddy, accordéoniste lui aussi, qui lui fait découvrir le jazz.
Maurice Vander avait notamment enregistré aux côtés de Django Reinhardt, de l’orchestre d’Aimé Barelli, Chet Baker, Stéphane Grappelli, etc.