Jeudi soir la salle des fêtes de la ville a accueilli une légende du rock : Ian Paice.
Le batteur du mythique groupe Deep Purple est venu régaler son public avec le groupe Pur.Pendicular.
Ce retour aux sources fut magistral !
Edith Piaf chantait la vie en rose. Jeudi soir, le public de la salle des fêtes la voyait en violet foncé. Les fans de la première heure se sont donnés rendez-vous pour (re)voir Ian Paice, le batteur de Deep Purple. Certains ont d’ailleurs sorti leur plus beau tee-shirt à l’effigie du groupe pour l’occasion. Pour beaucoup, ce concert était l’événement de l’année à l’instar de Christophe venu avec son épouse Marie-France. « C’est un groupe d’une certaine renommée. C’était inattendu qu’il puisse venir à Chaumont pour un concert. C’est aussi par curiosité que nous sommes là. Je voulais voir ce que ça donnait en solo. J’avais déjà vu des concerts avec le groupe au complet et c’était super. Il y avait une ambiance particulière, avec beaucoup de monde. Là c’est plus intimiste, c’est tout aussi bien », souligne-t-il. Marie-France l’a vécu comme une découverte. « Je connaissais ce groupe de nom, mais là je suis venue pour faire plaisir à mon mari qui m’a souvent parlé d’eux », explique-t-elle.
Toujours la même passion malgré les années
Comme Bastien, la nouvelle génération a découvert la musique de Deep Purple par leurs parents. « Pour moi il symbolise le mélange de genre, de sonorité. Ils ont su être talentueux dans plusieurs domaines. J’ai découvert ce groupe à 16 ans. J’étais abonné à un magazine de musique qui avait fait un focus sur eux. Il y avait en bonus un CD contenant quelques-unes de leurs chansons. Depuis, je n’ai plus arrêté de les écouter », raconte-il.
Après une première partie tout en guitare par un jeune garçon de 15 ans venu de Memphis, le concert peut commencer.
La salle s’habille d’un violet éclatant. Les musiciens et le chanteur de Pur.Pendicular se mettent en place. On attend plus que la star de la soirée.
Au moment de son entrée, le public applaudit de toutes ses forces. La légende du rock s’installe sur la musique du film “Le bon, la brute et le truand” et c’est parti pour deux heures de concert. Au début, les gens sont restés assis mais quand les premiers accords de Mystery Dinner se sont fait entendre, tout le monde s’est levé pour rejoindre le devant de la scène et être au plus près du groupe.
Tous les plus grands tubes de Deep Purple ont été joués au fil de la soirée comme “Smoke On The Water”, mais le groupe n’a pas hésité à reprendre des succès des Doors ou encore des Who.
À la fin du concert, Ian Paice est venu parler à ses fans en leur disant qu’ils se reverraient l’année prochaine.
Attention Ian Paice, une promesse est une promesse.

Caroline M.Dermy c.dermy@jhm.fr
Plus de photos sur jhm.fr
Pour Marielle et Lucas (mère et fils), le rock est une histoi­re de famille. « À l’époque, les jeunes de mon âge écoutaient les musiques des années 80, mais pas moi. Quand j’ai découvert Deep Purple c’était déjà un grand groupe. Pour moi c’est LE groupe mythique. Alors, quand j’ai appris qu’il y avait ce concert je me suis dit que c’était une blague au début. Mes fils ont grandi dans le rock. On a vu Scorpions et d’autres groupes de cette ampleur, mais Deep Purple restera toujours Deep Purple. Mon fils est venu exprès de Lyon pour voir ce concert. Il ne fallait pas manquer ça », explique Marielle.

 

Ian Paice est membre du groupe Deep Purple depuis 1968.