La 7e édition du tremplin Jukebox-JHM a sacré deux groupes. Une décision rare. Green Devils et ToTem l’ont emporté. Ils enregistreront un EP au château de Faverolles. Les deux autres concurrents, Han shot first et Lazaretto, n’ont pas démérité.

«C’est quatre groupes avec tous leurs univers et tous leurs qualités», a expliqué Aymeric Laloux, coordinateur du projet, dans la salle de concert du complexe Robert-Henry à Nogent vendredi soir.
Ils étaient 29 groupes au départ. Après 40 000 votes sur le site jhm-jukebox, les dix demi-finalistes ont été choisis. Les deux vainqueurs de cette finale pourront enregistrer un EP (un CD avec plus de titres qu’un single, mais moins qu’un album) au château de Faverolles. «Merci à tous !», a lâché Shirley, la chanteuse des Green Devils (les grands favoris), émue après la décision finale. William, chanteur de ToTem, était lui aussi «super content !».
Green Devils a eu les faveurs du public. De Biesles à Nogent, il n’y a qu’un pas que leurs fans n’ont pas hésité à franchir, grimés en vert. Il est, cependant, fort à parier que ceux qui découvraient ce groupe ont apprécié la voix et la présence de la chanteuse. Une voix prometteuse qui devrait s’affirmer encore quand la direction artistique du groupe sera plus affinée. Tristan, Vivien, Paul et Yann mélangent le pop et le hip-hop et ils le font bien.

Le style rock ambiance anglo-saxonne et l’univers personnel de ToTem a su convaincre le jury. William, Dylan à la batterie et Jérôme à la basse se sont imposés comme le groupe le plus créatif de la soirée.
Han shot first et Lazaretto, les deux autres finalistes, n’ont pas démérité. Le premier groupe cité, probablement des fans de Star Wars, est originaire du sud de la Haute-Marne. Les trois membres jouaient leur deuxième concert seulement. Et Lazaretto a débordé d’énergie, en particulier grâce à son chanteur bragard Julien, déjà en finale il y a trois ans avec le groupe Amadeus.
Z-Plank, lauréat en 2016, a conclu la soirée. Antoine, Baptiste, Corentin et Sébastien ont présenté les titres de l’EP qu’ils ont enregistré au château de Faverolles. Une expérience que vivront bientôt les musiciens des Green Devils et de ToTem.

 

Les finalistes

Han Shot First

Han Shot First Fondé sur les cendres de Jehuty (demi-finaliste Jukebox 2011), le trio Han Shot First a une genèse intéressante. Maxime, son chanteur-guitariste a profité de ses études outre-atlantique pour mûrir une dizaine de morceaux qui ont ensuite pris vie à Langres aux studios Quiet Place. Un produit studio qu’on décline en live, c’est tout l’inverse du cheminement habituel. Et ce n’est pas la moindre des originalités d’Han Shot First, dont les sonorités electro-métal en surprendront plus d’un.

Green Devils

Green Devils Tristan et Paul, les guitaristes du groupe bieslois Green Devils se connaissent depuis la maternelle et jouent ensemble depuis la quatrième. Plutôt rock à la base, l’univers musical de leur formation s’est considérablement élargi il y a peu avec l’arrivée au chant de Sherley. Sans perdre d’énergie, le groupe y a trouvé une dimension mélodique et une signature.

Lazaretto

Lazaretto On avait laissé Julien Kerfuric en finale du Jukebox 2015 avec son groupe Amadeus. Depuis le Bragard a décidé de se consacrer exclusivement à la musique. Dorénavant étudiant à la Music Academy International de Nancy, le chanteur revient entouré des gars de sa promo. Plus rock, plus blues, plus garage… Le son a effectivement changé, et les textes de Julien, toujours inspirés, y gagnent en exposition.

ToTem

ToTem Derrière ToTem, il y a d’abord une histoire de dix ans d’amitié entre William (chant, piano, guitare) et Dylan (batterie) commencée sur les bancs du lycée Oudinot à Chaumont. Rejoints par Jérôme à la basse, ils composent en français des morceaux qui s’inscrivent quelque part entre BBBrunes et Damien Saez.

 

Tout ce beau monde partagera les planches du centre culturel Robert-Henry à Nogent le 9 juin dès 20 h (malheur aux retardataires !). Le concert est gratuit et vous pourrez une dernière fois voter pour envoyer votre groupe préféré en studio ! Z-PLANK, les vainqueurs 2016, concluront la soirée par un concert de présentation, en avant-première, de leur disque enregistré au château de Faverolles. Pour vous rendre à Nogent, des navettes autocar aller-retour sont prévues au départ de Saint-Dizier, Joinville, Langres, Rolampont, Chaumont et Biesles. Renseignements dans les agences du journal et sur www.jhm-jukebox.fr. «Cette finale est non seulement particulièrement réjouissante de qualité musicale, mais je suis aussi enchanté par le choix du jury, car en matière de diversité musicale, toute la galaxie pop-rock est représentée. La soirée s’annonce vraiment excellente.» s’enthousiasme Aymeric Laloux qui coordonne pour la dernière fois le concours Jukebox du JHM. Qui succèdera à Z-Plank ?