Ils sont 29 groupes à briguer les suffrages des Haut-Marnais pour tenter de remporter la septième édition du concours musical organisé par Le JHM. Le point sur les forces en présence.
«L’édition 2017 du concours musical du JHM est vraiment pleine de surprise !», s’entousiasme Aymeric Laloux, qui coordonne le concours pour le compte du journal. «On retrouve des habitués comme Far Aways, Alambig et Cheeky, mais la plupart des groupes candidats sont vraiment à l’aube de leur carrière. Et ce qui me réjouit parallèlement c’est le nombre de styles représentés : cette année on a du beatbox et du slam, c’est complètement inédit.» continue-t-il. Autre satisfaction pour les organisateurs, l’âge des participants va de l’adolescence jusqu’au-delà de la cinquantaine, preuve que le concours atteint vraiment ses objectifs en termes d’ouverture.
La finale à Nogent
A ce stade, le scrutin bat son plein sur jhm-jukebox.fr et on frôle déjà les 30 000 votes. Les internautes ont jusqu’au 15 mai pour voter, et les dix groupes arrivés en tête seront qualifiés pour la demi-finale. S’ensuivra cette délicate sélection par le jury qui doit désigner les quatre finalistes appelés à se produire le 9 juin au Centre Culturel Robert-Henry de Nogent. « Il y a quelques belles salles de spectacle en Haute-Marne et celle de Nogent en fait incontestablement partie, c’est vraiment une chance de pouvoir organiser la finale à cet endroit pour la première fois», explique Aymeric Laloux. Autre nouveauté bienvenue, pour permettre au public de se rendre en nombre à l’appel de la finale, des navettes de bus seront mises en place au départ de Chaumont, Langres et Saint-Dizier. Tous les détails seront à retrouver sur le site Internet de l’évènement. Mais pour l’instant, le scrutin continue, et c’est serré ! Pour preuve : moins de 50 voix séparent le huitième du douzième, et ça change tous les jours. Alors, pour qualifier vos groupes préférés, une seule chose à faire : voter sur jhm-jukebox.fr

Les participants

Kartel, Cheeky, Han Shot First, Parasite, Hiller’s, Now Friend, Mals, Iridium, Kiss Victory, Mr Richard xxl & Co, Alambig, Echo Mike Whisky, Cathy B, Marco Beatriz, Apo, Ephialtes, Loulou la Galisse, Lazaretto, ToTem, Far Aways, Stone Weather, TR@KS, Green Devils, Foutrak, NTTF, Red X, Weng, Cupid Stop, Maman Brigitte.
Après Z-Plank en 2016, qui parmi les 29 candidats de cette année remportera le tremplin Jukebox ?
Votez là…

Le concours musical du Journal de la Haute-Marne est relancé pour la septième année consécutive. Avec quelques surprises.

Le département se révèle un véritable vivier de talents musicaux, tous styles confondus. «Bien sûr, il y a beaucoup de pop-rock et de chanson française parmi les postulants, mais on a eu la chance de découvrir sur les finales précédentes des choses plus inattendues : Du hip hop, de l’électro, du reggae, du métal instrumental… C’est très ouvert, et nous sommes surpris chaque année !», continue Aymeric Laloux. Au niveau de l’organisation, pas de révolution pour Jukebox 2017. Les règles sont toujours les mêmes : chaque candidat doit déposer son morceau sur www.jhm-jukebox.fr avant le 30 mars, puis les internautes votent et les dix chansons les plus populaires voient leurs interprètes sélectionnés en demi-finales. Etape suivante : la sélection par le jury composé des organisateurs du concours et de spécialistes du domaine culturel. C’est à son niveau que se détermine la liste des quatre candidats qui s’affronteront en finale. «Le lieu de la finale est encore tenu secret, mais nous pensons surprendre positivement le public comme les participants», explique l’organisateur.

Pour la dotation, par contre, pas de changement : le grand vainqueur voit s’ouvrir pour lui les portes du studio de Faverolles. Alors qui succédera au groupe chaumontais Z-Plank ? Qui aura la chance d’enregistrer ou de tourner un vidéoclip dans un studio professionnel ? Réponse dans quelques mois. Mais pour l’instant place aux candidatures.

M. D.