L’énergie d’Indochine n’est pas taxée, elle. Au contraire, elle se transmet (très) généreusement.
Mercredi 21 novembre, pour le troisième concert de ce 13 Tour au Zenith de Dijon, 7 300 personnes avaient pris place dans la salle bourguignonne. Un show complet depuis des mois et, forcément, un public acquis à la cause du groupe, qui sortait de trois Bercy en fin de semaine dernière.
Un peu de fatigue, peut-être ? Aucunement. Plus de deux heures de spectacle pour une salle en fusion et une setlist qui fait la part belle au dernier album, évidemment, mais également à d’autres, plus anciens, aux tubes toujours autant d’actualité. D’Alice et June à J’ai demandé à la Lune bien sûr. De Trois nuits par semaine à… L’aventurier forcément !
La magie opère toujours. Plus que jamais.
C. B.