Indochine avait terminé en fanfare, si l’on peut dire, son 13 Tour au stade Pierre-Mauroy de Lille. Le groupe y rejouera pour fêter ses 40 ans. Ailleurs aussi…


Indochine, pour la tournée 2021 des stades, ce sont tout simplement plus de 270 000 billets vendus en quelques heures. Une broutille ? Presque, pour une formation qui désormais transforme en or tout ce qu’elle touche. A juste titre. Les années passent et Nicola Sirkis a su entretenir avec son public une relation toute particulière. Rien d’étonnant, alors, à voir ces enceintes destinées habituellement au sport se transformer en temples de la musique.
Le Central Tour passera par Lille (déjà complet), le  Stade de France (également soldout), Marseille, Lyon et Bordeaux (complet ? Lui aussi).

Le projet est pharaonique et son nom résume à lui seul le concept. Le Central Tour proposera une scène centrale, visible avec un relatif confort, quel que soit le point de vue. Une différence notable, par exemple avec les derniers Stades de France.

Et qui sait, d’autres dates seront-elles programmées pour répondre au succès phénoménal de cette première mise en vente de billets ?

Christophe Bonnefoy