Aller à la renconte de Marilyn Manson, c’est l’assurance de vivre une expérience particulière. Tellement particulière ? A Nancy il y a quelques mois, et malgré une jambe immobilisée, le show avait eu de quoi faire dresser les poils sur les bras.
A Dijon jeudi 21 juin, l’impression a été tout autre. Blancs presque interminables entre les morceaux, show finalement assez court et absence de rappel… les conversations allaient bon train à la sortie du Zenith : «Il y a eu un problème ?» Visiblement, si les tubes se sont enchaînés pour la grande joie des fans, le sentiment se résumait à un mot en fin de soirée : «Mitigé».
C. B.