Depuis plus de 20 ans, Vincent Renevey, Chaumontais d’origine, 
s’est expatrié en Bretagne, plus précisément à Rennes, pour assouvir 
sa passion d’artiste compositeur, musicien, comédien.
Sous son nom d’artiste issu de son nom de famille, Vincent Eyr est un comédien professionnel multicartes, un musicien bassiste, un auteur prolixe et un compositeur sans frontière musicale. Diplômé de chant lyrique au conservatoire de musique et de danse Claude-Debussy de Saint-Malo, son apprentissage s’est construit au fil du temps grâce à un échange musical et culturel permanent. Il passe aisément du théâtre (de rue, d’animation ou comédie) à la musique (rock, métal) sans oublier la chanson (opérette, comédie musicale, cabaret, gospel en tant que ténor) ou même le cinéma. Il a d’ailleurs joué en 2012 avec José Garcia, Franck Dubosc et Jean-Pierre Marielle dans le film  “Les Seigneurs” réalisé par Olivier Dahan.
Dès 1989, 
à Chaumont
De 1989 à 1997, tout d’abord en Haute-Marne avec son premier groupe Inlandsis (à Chaumont et à Dijon), puis avec Hippocampe et Endless Tears, il donne des concerts dans tout l’Est de la France.
En 1997, il quitte la Haute-Marne, pourla grande Armorique et sa capitale Rennes. Il se professionnalise dès l’année suivante. Inspiré par cette Bretagne accueillante, il sort quatre albums, essentiellement acoustiques, basés sur une écriture sensible : “Intimes” en 2001, “Alter Ego” en 2004, “Duo Acoustique” en 2006 et “Etoiles Solitaires” en 2016. Un univers de chansons originales, poétiques et colorées avec une dominante folk aux teintes soul, rock et blues.
En groupe ou en solo, la scène est son élément et il se produit en concert dans le grand Ouest. Au travers de ses spectacles, où l’improvisation a toute sa place, il surprend, séduit et entraîne un public enthousiaste avec lequel il dialogue en toute décontraction. Ce qui lui vaudra des critiques encourageantes de la presse régionale (Ouest France, Télégramme) et nationale (Télérama, Rock’n’Folk).
Avec son groupe Moorse
Parallèlement, en 2017, il crée un nouveau combo “Moorse”, un trio avec ses amis Gurvan Mével et Frédéric Mattio. Explorant davantage le côté rock sombre de ses compositions, toujours sur des textes poétiques et engagés, il renoue ainsi avec un set énergique et résolument rock, comme à ses débuts en Haute-Marne.
Gurvan Mével est le batteur, percussionniste et également compositeur. Il ouvre les portes de différents espaces musicaux (trip hop, jazz fusion, prog, electro, rock). Il a gravé quelques sillons – avec, dernièrement, une œuvre poétique “Mona.bzh” – avec Tri Yann, Kad, Belshama, Quest, Strobinell Skilda, Kohann, Seven Reizh…
Compositeur, Frédéric Mattio est le guitariste et assure les chœurs. Il a roulé sa bosse, tout d’abord en Allemagne, puis en Alsace et enfin à Cherbourg toujours en duo avant de poser ses valises à Rennes. Il propose en parallèle son spectacle solo FMRBlues.
Le nouvel EP de Moorse, “Blue” (avec quatre titres comme le précédent “White”), est sorti récemment en CD de luxe. Il est en écoute sur les plates-formes digitales. Avant les mesures de confinement sanitaire, une tournée était prévue en Bretagne. Elle devait passer cet été par la Haute-Marne et la Bourgogne, le 18 juillet à Langres et le lendemain à Coublanc, avec en première partie le duo pop “Mystère Mégalo” composé de l’ancien guitariste chaumontais de Vincent, son ami Brian Sevestre, et la compositrice Sabine Gasne.
De notre correspondant Francis Lemonnier

Site Internet www.moorse.fr, facebook.com/moorseprod/